jeudi 5 février 2009

Une publicité Calvin Klein censurée


Ça fait un moment que Calvin Klein Jeans n'a pas réalisé de publicité pour le petit écran. Mais avec la concurrence acharnée qu’il y a sur le marché du jeans (Acne, Diesel ou Replay), Calvin Klein Jeans s’est réveillé.

Steven Meisel, photographe coutumier aux pages de Vogue, a réalisé une vidéo mettant en scène ce qui pourrait ressembler à une partouse entre mannequins (Anna Selezneva, Anna Jagodzinska and Natasha Poly), le tout filmé comme s'il s'agissait de rushs volés d'une caméra de surveillance.

Cette campagne ressemble un peu à la version hot des publicités Levi's dans laquelle deux protagonistes se déshabillaient, sauf que là où la publicité Levi's s'arrêtait, la publicité Calvin Klein Jeans commence… et provoque la censure.

Chez Calvin Klein, il y a peu d’audace finalement. Ils recyclent la bonne vieille recette sulfureuse « le sexe fait vendre ». Déjà l’été dernier, la publicité avec Eva Mendes pour le parfum Secret Obsession avait provoqué un tollé de la part des censeurs. On ne change pas une formule qui gagne...

Et vous, ça vous donne envie d'acheter un jean Calvin Klein ? ;-)

4 commentaires:

MISS GLITZY a dit…

Je vois que Calvin Klein reste fidèle à sa bonne vieille méthode de la pub censurée. Mais fonctionne t-elle encore?

Yann a dit…

@Miss Glitzy: va savoir...

stilettostetico a dit…

Une vidéo qui en tout cas a le mérite de ne pas verser dans le "sensuel ultra aseptisé", comme c'est quasiment toujours le cas en matière d'esthétique publicitaire !!! OOoohh ET puis le côté "Partouze stylisée entre fashion félines", Ben c'est plutôt sympa !!!

à Bientôt, Antoine

Info.gest a dit…

Salut!

Tout compte fait, l'effet de la provocation va amener les gens, par curiosité, à essayer de comprendre la motivation de la censure. Ce faisant, les récepteurs du message pourront percevoir, accepter comprendre et s'approprier ledit message.
Là, trouvera le sens de la communication.

Salut!