mardi 9 juin 2009

Ma vision du luxe accessible

Alors que la crise commence à se faire sentir, que l’ère du bling bling et de la « luxommation » sont révolues, je vous expose ici ma vision du luxe accessible.

Le néo-luxe accessible est micro :
- fin des marques de luxe grand public (déclinées à outrance comme Prada ou Dior),
- pérennité des « vraies » marques de luxe que sont Chanel et Hermès.
- bienvenue aux marques plus confidentielles !

En dehors des sentiers battus, connues des initiés, elles évoquent le charme discret du luxe face à la crise.

En ce qui concerne les marques de parfums, je suis convaincu que le nouveau luxe est de porter un parfum d’une marque confidentielle comme Etat Libre d’Orange, By Kylian, Serge Lutens…

Pour les chaussures : Pierre Hardy ou Christian Louboutin. D’ailleurs Vogue multiplie les reportages sur ces deux créateurs maître chaussiers. On peut découvrir le portrait de Pierre Hardy dans le numéro en cours et une saga de 8 épisodes dans les ateliers de Christian Louboutin sur Vogue.com.

Et vous, le nouveau luxe accessible, vous le voyez comment ? ;)

2 commentaires:

Florent a dit…

Pour moi, le luxe accessible, c'est se faire plaisir sur une belle pièce classique, indépendamment de la marque; les gens s'éduquent et commencent à appliquer le slogan "no logo" pour se concentrer sur les coupes et les tissus. Enfin, ce n'est que mon avis. Lol

Florent - http://lhabitfaitledandy.com

Yann a dit…

@ Florent: c'est un avis interessant;)