lundi 10 janvier 2011

Somewhere, un film ennuyeux au possible…

Somewhere par-ci, Somewhere par là, personne n’a pu échapper aux affiches du film de Sofia Coppola, que ce soit sur les abribus ou en couverture de 20 minutes, voir même les multiples sujets sur les looks de la réalisatrice, égérie et muse de Marc Jacobs….

J’étais donc surexcité samedi soir en allant voir le film avec X. Surtout que les extraits que j’avais pu voir me faisaient penser à « Lost in translation », un de mes films préférés et j’étais ravi à l’idée de faire partager une partie de mon univers fashion & arty.


Tout commence par la scène de départ qui donne le ton : on va tourner en rond (pour les lecteurs du blog n’ayant pas vu le film je ne m’attarderai pas) … Seulement à force de tourner en rond et bien votre dandy préféré a commencé à piquer du nez !!
Et dès que j’ouvrais les yeux je me retrouvais toujours face à la même scène…
Instant de concentration. Il faut lutter…
Heureusement qu’il y a un peu plus d’animation dans le Château Marmont. Quand je dis un peu, il faut comprendre une scène de lap dance sur un fond de musique agréable.

Enfin bref, j’ai été vraiment déçu.
Soit je commence à apprécier les films plus rythmés et séquencés ou alors je ne comprends pas du tout ce film, qui est plutôt de l’ordre d’un film de cinéma d’art et d’essai que d’un cinéma grand public…

Et vous ? L’avez-vous vu ?

Sofia Coppola pour Miss Dior Cherie

6 commentaires:

Mado a dit…

Effectivement, les critiques du films sont super mauvaises : alors je vais te suivre et ne pas y aller !!!

Yann Urbandandy a dit…

@ Mado : c'était tellement lent !!

Guilhem a dit…

Je vais allé le voir pour me faire mon idée, c'était prévu donc...Toutefois bizarrement je suis en général un peu insensible au travail de Sofia (non non ne me jetez pas des tomates! lol)

Yann Urbandandy a dit…

@ Guilhem : heureusement qu'on a des goûts différents ;)

Guilhem a dit…

Mon avis sur le film puisque je suis allé le voir hier soir. Les 40 premières minutes sont soporifiques. Une succession de scènes alambiquées tellement contemplatives que tu te dis que Sofia aurait pu s'abstenir. Puis 20mn assez intéressantes qui correspondent à la vision du rapport père fille (la jeune actrice joue admirablement son rôle). Puis le 1/4 d'heure restant de nouveau soporifique. Moralité 6€ déboursés pour 20mn de plaisir... Mitigé donc...

Guilhem a dit…

Je me suis trompé en écrivant... Il y a 30 mn de bon... Ça ne change pas grand chose...