mercredi 18 mai 2011

Le dandy Niels Schneider accessoirisé par Chopard

Comme vous le savez, je ne suis pas très porté sur la joaillerie même si je m'y intéresse un peu plus depuis que X m'y a initié. En revanche j'aime beaucoup les montres... mais pas n'importe lesquelles et certainement pas les Rolex :p

J'aime beaucoup le modèle que porte Niels Schneider, énigmatique objet de désir dans Les Amours imaginaires (Xavier Dolan), pour célébrer le dixième anniversaire du Trophée Chopard.

Niels Schneider was wearing an 18ct white gold Chopard watch.

Né à Paris en 1987 mais vivant au Québec depuis de nombreuses années, Niels Schneider est issu d’une famille de comédiens. Après plusieurs apparitions au théâtre, il trouve en 2009 son premier rôle au cinéma en incarnant Sacha dans Everything is fine (Tout est parfait) de Yves-Christian Fournier. Puis le jeune Xavier Dolan le fait tourner dans son premier film, J’ai tué ma mère. Présenté en 2009 à la 41e Quinzaine des réalisateurs, section parallèle du Festival de Cannes, ce long métrage sur la relation tendue et passionnée entre une mère et son fils obtient trois prix. Fort de ce succès, Xavier Dolan offre tout naturellement le rôle de Nicolas à son ami Niels dans son deuxième film, Les Amours imaginaires, une étrange love story à trois. Le jeune acteur y incarne un bel éphèbe inaccessible et ambigu qui sème le trouble entre deux amis. Salué unanimement par la critique et très apprécié par le public, le film a reçu le prix Regards jeunes dans la compétition « Un certain regard » à Cannes en 2010. Côté projets, Niels Schneider tourne actuellement dans Clash, une adaptation française de la série britannique à succès Skins.

Aucun commentaire: