jeudi 25 février 2010

Le Paris d'un Dandy : Le Palais Royal

Comme vous le savez, j'aime me balader du coté du Palais Royal. Pas seulement parce qu'il y a un tas de créateurs comme la Maison Fabre, la parfumerie de Serge Lutens, la boutique Marc Jacobs (si chère à X ;)) ou encore les trésors vintage de Didier Ludot mais également pour l'atmosphère particulière qui y règne, comme si le temps s'y était arrêté et je trouve que ce lien inspire la sérénité.

La semaine dernière, j'ai donc profité du soleil pour y faire un petit tour et admirer la cour d'honneur dans laquelle se dressent les 260 colonnes zébrées de marbre noir et de granito blanc du célèbre Buren qui ont retrouvé leur splendeur.


Ce que j'apprécie dans cette œuvre c'est la juxtaposition du moderne et de l'ancien: les colonnes de Buren qui répondent aux colonnes du Palais Royal. A moins que ça ne soit l'inverse ;)

Vous les trouvez comment ces colonnes? ;)
Justifier

5 commentaires:

Mado a dit…

Bah moi je les adore, malgré ce que beaucoup ont pu dire sur elles ! Et à chaque fois que je fais une petite virée en roller, je ne manque pas de faire un petit détour pour patiner entre les colonnes... Une tradition qui remonte à mon adolescence !!!

Yann a dit…

@Mado : Sympa la tradition ;)

Les chroniques d'une blonde a dit…

Pour ma part je n'aime pas trop les colonnes de Buren (à l'inverse de celles du Palais Royal) :-(

Yann a dit…

@ Les Chroniques d'une blonde : heureusement que l'on a des gouts differents ;)

Rascal Rock a dit…

Moi j'aime beaucoup. Ce qui est bizarre, c'est que ce sont des colonnes qui ne soutiennent rien. C'est inutile et beau. Ce qui au fond est assez symptomatique de notre époque. Je trouve qu'elles ressemblent plutôt à des berlingots menthe-réglisse posés sur le sol. Mais "les berlingots de Buren", c'était sans doute pas assez classe pour le monsieur.